Depuis sa création, ALB a toujours voulu favoriser le partage et les échanges intergénérationnels et interculturels. Aussi, tous les ans, sur la commune d’Héric, l’association participe au rallye citoyen destiné aux élèves de sixième du collège Marcelle Baron pour qu’ils découvrent le bénévolat et l’action humanitaire.

De même, à la demande d’élèves et d’enseignants, ALB est intervenue dans plusieurs écoles de Loire Atlantique ou du Morbihan.

En 2011, nous avons parlé des actions d’ALB à la classe de CM1 CM2 de l’école St Marc de St Jean de Boiseau. Grace à deux missions d’ALB au Bénin, des échanges vidéo ont pu se faire entre les élèves français et béninois, avec émerveillement et découverte réciproque de la culture de chacun. La vente de torchons décorés par les élèves de l’école St Marc a permis d’offrir une paire de tongs aux 400 élèves de primaire d’Adjohoun et de confectionner 20 uniformes scolaires pour les plus démunis.

 

 

 

 

 

émerveillement en regardant le film d’une école française

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Durant l’année scolaire 2011-2012, le thème de l’école Ste Marie d’Héric était la découverte du monde et des autres. Les enfants de maternelle ont pu découvrir en films et photos la vie quotidienne des enfants béninois, les paysages typiques d’Adjohoun, de la savane, et l’école maternelle « en paille comme dans les 3 petits cochons !» Grace à deux missions d’ALB au Bénin, un échange franco-béninois a pu se réaliser entre les deux écoles maternelles : échanges de dessins, bricolages, peintures, photos de classes. En fin d’année scolaire, les enfants étaient fiers de montrer leurs actions à leurs parents.

 

 

 

 

En 2012, rencontre avec des lycéens en filière sanitaire et sociale au lycée Talensac à Nantes.

Suite à son séjour au Bénin avec ALB en été 2014, un enseignant de Tréfléan (56) a proposé à ses élèves de CM2 de correspondre avec une classe de CM2 d’Adjohoun et d’offrir à cette école des arbustes à fleurs pour embellir la cour de récréation.

 

En 2019-2020, ALB a présenté ses actions jeunesse et santé aux élèves de l’école Marie Curie d’Héric. Après une sensibilisation à l’hygiène buccodentaire, les enfants ont décidé de collecter tubes de dentifrice vides et brosses à dents usagées pour les recycler et donner le bénéfice de cette action à ALB.   

Ou l’histoire d’une collaboration intergénérationnelle et interculturelle…

La devise du Bénin est « l’union fait la force ». Les jeunes de Las’Os Maison des Jeunes d’Héric l’ont vite adoptée !

Dès 2010, ils rencontrent ALB, curieux de connaitre nos actions et projets sur la commune d’Adjohoun au Bénin. Après avoir échanger autour d’un poulet yassa cuisiné par leurs soins, ils nous expriment leur désir de s’impliquer auprès d’ALB pour concrétiser des projets en faveur de la jeunesse. Le groupe théâtre de Las’Os décide donc de se produire en public.

La première soirée ciné théâtre a lieu en mai 2013 au cinéma le Généric à Héric.

Forts de cette première expérience et passionnés par le théâtre, ils décident ensuite de faire annuellement un spectacle complet au profit d’ALB sous forme de soirée théâtre cabaret, jouer devant un public pour « la bonne cause » et faire connaitre les deux associations. Ils s’impliquent dans l’organisation de ces soirées en créant leur spectacle, les affiches de communication, aident au service à table…

Après chaque spectacle, les jeunes et ALB se réunissent pour débriefer et connaitre bien-sur les bénéfices de la soirée ! Ensemble, nous choisissons un projet jeunesse à financer avec ce budget.

Grace aux missions d’ALB au Bénin, ils peuvent dès 2013, échanger les saynètes par vidéo avec le groupe théâtre du collège d’Awonou (arrondissement d’Adjohoun), envoyer des déguisements et accessoires…

C’est donc tout naturellement, qu’ils choisissent d’aider le collège d’Awonou avec la recette du premier spectacle dédiée à la construction d’une nouvelle salle de classe en dur. Cela permet ainsi aux élèves de cet arrondissement de suivre les cours toute la journée et non à mi-temps. Tout un symbole, alors qu’Héric se dote aussi d’un collège à la même période !

Les années suivantes, les bénéfices des soirées cabaret permettent de financer une partie de la formation d’instituteur du premier bachelier aveugle du centre Père Paul Rival, payer une partie de la construction de l’infirmerie du collège lycée d’Adjohoun qui accueille plus de 1000 élèves, acheter des enregistreurs pour faciliter la prise des cours des élèves déficients visuels, payer les frais du studio d’enregistrement (Cotonou) pour la réalisation du CD de chants et musique des enfants du centre Père Paul Rival. Financer des cours de bureautique au collège lycée d’Adjohoun…

Après chaque mission, ALB les informe de l’évolution de chaque projet.

En 2020, « coup de théâtre » la covid nous oblige à annuler la soirée cabaret, mais les jeunes de Las’Os sont toujours présents et motivés pour 2021 !

Et le projet de partir au Bénin au printemps 2022 avec ALB !!!

Lors d’une mission en février 2012, nous rencontrons Yabo et ses parents pour la première fois. Yabo a 6 ans et présente une sténose œsophagienne depuis 1 an, suite à l’ingestion accidentelle de soude caustique pour défriser les cheveux. Les parents sont démunis et en grande difficulté financière car ils ont déjà vendu des terres pour payer des soins à leur fille. Malheureusement ce ne sont que des soins palliatifs, Yabo est seulement alimentée par une petite sonde naso gastrique avec de l’eau sucrée ou de la bouillie très liquide. Nous la voyons dans un état de tristesse et dénutrition sévère. Nous discutons de son dossier avec le Dr Yévi Magloire, médecin béninois venu en France en 2009 qui exerce sur Porto Novo.

Fin 2012, il l’opère gratuitement d’une gastrostomie pour l’alimenter directement dans l’estomac par une grosse sonde. Elle passe quelques semaines dans un centre de renutrition pour reprendre des forces en vue d’une opération curative. Le Dr Yévi se met en relation avec l’association Terres de hommes pour envoyer Yabo se faire opérer en Suisse (remplacement de l’œsophage brulé par une anse intestinale). ALB paie tous les papiers et démarches administratives pour ce voyage.

 

 

 

 

 

 

                 

                       Yabo 3 jours après sa gastrostomie

 

En 2013, Yabo est enfin opérée en Suisse et profite de sa convalescence pour apprendre le français et commencer à lire et écrire. Jusqu’à présent, elle n’était jamais allée à l’école du fait de sa maladie.  Elle revient métamorphosée, pleine de joie et de vitalité.

Aujourd’hui, Yabo est en bonne santé, mange normalement et va à l’école comme tous les enfants de son âge.

Et … veut devenir médecin !