ALB engagée dans des projets de coopération décentralisée avec le département

En 2018, une délégation du Conseil Départemental de Loire-Atlantique (CD44) se déplace au Bénin et constate les actions déployées par les nombreuses associations de solidarité internationales soutenues par le département dont celles d’ALB à Adjohoun. Les partenariats engagés de longue date par ABSL et ALB, l’accueil de la délégation par les Béninois d’Adjohoun sont particulièrement appréciés. Le département décide d’engager une coopération décentralisée avec le département de l’Ouémé et la commune d’Adjohoun. Le partenariat associatif franco-béninois déjà créé à Adjohoun est l’un des piliers de cette démarche institutionnelle. Une seconde délégation du CD44 conduite par son président monsieur Philippe Grosvalet se déplace au Bénin en janvier 2019 et un pacte d’amitié est signé entre le département de la Loire Atlantique, le département de l’Ouémé et la commune d’Adjohoun en prévision de la signature à Nantes, en avril 2020, d’un pacte de partenariat pour une coopération décentralisée.

La pandémie de COVID 19 a nécessité le report de la signature de ce pacte de partenariat.

Les signataires du pacte d’amitié à Adjohoun en Janvier 2019
De gauche à droite: le Président du Conseil Départemental de la Loire Atlantique, monsieur Philippe Grosvalet, Le Préfet du département de l’Ouémé monsieur Joachim Apithy , Le Maire d’Adjohoun monsieur Léon Bokovè

 

 
 
Cérémonie au Centre Père Paul Rival en Janvier 2019 à l’occasion de la signature du pacte d’amitié

 

 

 

 

Dans sa démarche d’actions inclusives au bénéfice des jeunes béninois, ALB travaille sur un projet sportif et culturel entrant dans le cadre de cette coopération : Le directeur du CEG d’Adjohoun pense nécessaire d’offrir aux jeunes collégiens et lycéens de son établissement la possibilité de s’investir dans des activités extrascolaires. ALB souhaite commencer par une offre handisport adaptée au handicap visuel partagée avec les élèves voyants. Nous pensons judicieux de constituer une équipe franco-béninoise pour mener ce projet : un projet écrit nous a déjà été remis par l’association béninoise PARACLET, nous avons sollicité les animateurs de l’handisport et sport adapté du département de la Loire Atlantique, les animateurs sportifs béninois d’Adjohoun, le directeur du CEG et des enseignants de son équipe.

                                                                                                                          La pratique du goalball  au CPPR

La municipalité d’Adjohoun a été sollicitée pour un terrain situé entre le CEG d’Adjohoun et le Centre Père Paul rival des jeunes déficients visuels, destiné à développer cette action.

Pas à pas nous espérons pouvoir diversifier l’offre d’activités avec des activités culturelles toujours accessibles aux personnes en situation de handicap.

La formation à la bureautique pour les jeunes d’Adjohoun

Les jeunes bacheliers au Bénin sont souvent en difficulté pour la suite de leur cursus (études supérieures, formations professionnalisantes) en raison d’une carence de compétence en informatique plus particulièrement en bureautique.

Après discussions avec le directeur du CEG d’Adjohoun, celui-ci disposant d’une salle avec plusieurs postes informatiques dans son établissement mais aucun fond pour son utilisation (!), ALB avait prévu de financer un programme de formation bureautique en 2020 pour tous les élèves avec évaluation de ce programme. C’est cette action que les jeunes de Lasos maison des jeunes d’Héric ont choisi de soutenir avec les bénéfices de leur dernière soirée cabaret en 2019. La pandémie COVID en a décidé autrement, ce n’est que partie remise…

L’éducation à la santé

Après la construction du centre dentaire et de l’infirmerie du CEG d’Adjohoun, l’objectif d’ALB est d’avoir un impact de santé publique localement par des actions d’éducation à la santé.

 L’intervention d’un hygiéniste dentaire dans les écoles de la région sera un moyen d’y parvenir dans le domaine de la santé bucco dentaire. Nous devons d’abord rétablir l’activité de soins dentaires au centre.

Nous attendons l’affectation d’un(e) infirmier(e) au CEG d’Adjohoun pour déployer avec lui (elle) des opérations d’information sensibilisation à la parentalité, la sexualité… c’est un besoin criant selon le directeur du CEG comme en témoigne la fréquence des grossesses non désirées dans son établissement comme ailleurs au Bénin.

Une collaboration nationale pour la formation des personnes déficientes visuelles

La construction d’une école pour les jeunes béninois déficients visuels à Adjohoun n’est pas une fin en soi. L’objectif est l’inclusion sociale et professionnelle des personnes déficientes visuelles béninoises. Pour s’approcher de cet objectif, il est nécessaire de mutualiser toutes les énergies et volontés de personnes physiques ou morales souhaitant s’inscrire dans ce mouvement. Le Centre Père Paul Rival (CPPR) a un lien naturel historique avec le centre des déficients visuels référent du Bénin à Cotonou puisqu’Ousmane Dossou le fondateur du CPPR y était enseignant.

Nous avons établi en 2019 un tableau de bord d’une collaboration qui a été présenté au directeur des personnes handicapées au ministère des affaires sociales. Il y est question

           – du renforcement des liens afin d’homogénéiser le niveau et la qualité des offres éducatives dans les centres de formation,

            – de créer des filières de formation professionnalisantes pour les élèves qui ne peuvent atteindre les études supérieures,

            – de permettre aux jeunes en formation d’avoir un accès précoce aux technologies de la formation et de la communication                   déterminantes pour leurs futures capacités à s’inclure dans la société,

            – de leur permettre d’avoir un accès autonome aux œuvres et ouvrages inscrits au programme scolaire.

Sur cette voie, ALB a déjà créer une médiathèque au CPPR avec salle de formation informatique et projette d’améliorer également l’accès aux technologies de l’information et communication au centre des déficients visuels de Cotonou.

                                                  Salle de reprographie et transcription au Centre étatique des déficients visuels de Cotonou ( quartier Segbeya).

Découverte d’Adjohoun par de jeunes héricois

ALB et LASOS maison des jeunes d’Héric sont en discussion pour un projet de séjour des jeunes héricois à Adjohoun et réciproquement.